SMIC 2020

Mis à jour le

Le SMIC fait l’objet d’une revalorisation chaque année. Comment est-il calculé? A quoi sert-il? Et quel est le montant du SMIC en 2020?

Comment est revalorisé le SMIC chaque année?

Chaque 1er janvier, le SMIC est revalorisé en fonction de l’indice des prix à la consommation. C’est l’inflation constatée entre janvier et décembre d’une même année qui permettra de décider du pourcentage de revalorisation du SMIC.

Quel est son montant pour 2020?

Le SMIC est revalorisé chaque année en fonction de l’évolution de l’IPC selon l’INSEE.

Le SMIC 2020 est de 10,15€ brut de l’heure soit 1 539,42€ brut par mois pour un salarié temps plein (35h/semaine).

A quoi sert le SMIC?

Le SMIC permet de déterminer le salaire minimum légal. Une entreprise ne peut rémunérer ses salariés en dessous de ce montant.

Il s’applique à tout salarié majeur (hors VRP). Les contrats d’alternance restent soumis au SMIC mais un pourcentage d’application est à appliquer en fonction de l’âge et du contrat.

Comme toute règle légale, elle peut être dérogé par convention collective pour un montant supérieur. Il convient donc de vérifier les minimums conventionnels prévus par les conventions en entreprise. Par contre, si le minimum conventionnel est inférieur au SMIC, le salarié devra être rémunéré au légal.

Vérifier l’application du SMIC en paie

Il ne suffit pas de prendre en compte le salaire de base du salarié pour vérifier que l’application du SMIC est respectée.

Le code du travail spécifie clairement les éléments de paie à prendre en compte pour déterminer l’application du SMIC. C’est la somme de ces éléments qui permettra de vérifier le respect de la législation.

Entre en compte dans la détermination du SMIC :
  • salaire de base
  • avantages en nature
  • compléments de salaire (pourboires,
  • primes liées à l’activité (rendement, productivité, …)
  • primes de fin d’année
  • prime de vacances
Sont à exclure de la détermination :
  • remboursement de frais réellement supportés
  • majorations pour heures supplémentaires ou complémentaires
  • participation
  • intéressement
  • primes non liées à l’activité (ancienneté, assiduité, panier, déplacement, …)
  • primes liées à des conditions particulières (froid, danger, …)
  • primes de transport

Autres articles

About the author

Guylaine Vidal
Formatrice, Gestionnaire de paie free-lance et créatrice d'Apprendre la Paie

Avec 9 ans d'expérience en Ressources Humaines, j'accompagne les professionnels de la paie dans leur évolution à travers la formation et le coaching.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *