La paie c’est simple!

La paie c’est simple! Tout le monde peut le faire….

Hello tout le monde!

Et si pour une fois on parlait de ce qu’un gestionnaire de paie vie quotidiennement? Si tu l’es déjà continues cet article tu risques de te reconnaître et de passer un bon moment. Si tu ne l’es pas encore, ne te rebutes pas à cela. Mais il est important que tu saches ce que tu vas devoir vivre régulièrement.

A prendre avec philosophie bien sûr ! 😉

« Il suffit de cliquer sur un bouton« 

Les bulletins de salaire se font en cliquant sur le bouton « paie » en bas à droite d’un clavier conçu spécifiquement pour les gestionnaires de paie. Nous le cachons précieusement dans une armoire et le sortons une fois par mois à l’abri des regards indiscrets. Machiavélique n’est ce pas?

Sérieusement? Comment peut on penser cela? Comment des personnes peuvent penser cela?

Comme tout sujet non maîtrisé les gens inventent, fantasment, créent une réalité qui leur convient. A nous d’assumer maintenant!

Briseuse de rêves que je suis… je suis terriblement navrée d’apprendre à ces personnes que c’est beaucoup, beaucoup plus compliqué que cela. Et comme tout les métiers d’ailleurs. Il y a des spécificités à connaître partout. Personne ne sait tout faire. La complexité de la paie réside dans sa technique et surtout dans ses conséquences. Il y a une énorme responsabilité. Une erreur coûte tout de suite énormément d’argent à l’entreprise. Et même un programme informatique n’arrive pas toujours à tout prendre en compte.

« Elle est comptable!« 

Il faudra t’y attendre. La paie c’est abstrait pour tous ceux qui n’en font pas. C’est un métier de chiffres donc tu seras comptable. Peu importe ton véritable intitulé de poste ou ce que tu fais. Tes collègues, ta famille, tes amis te verront comme une comptable qui fait des bulletins de salaire. Parce que ça au moins c’est un métier, les gens comprennent ce que tu fais.

Ce qui est hilarant parce que personnellement je ne maîtrise absolument pas la comptabilité et je l’ai très peu pratiquée.

Tu ne comptes pas de tête?

Parce que tu es un homme / une femme de chiffre! Tu es capable de faire des divisions de tête! Sinon tu ne peux pas faire ce métier. Impossible!

Ce phénomène est assez générationnel, en fait il n’a rien à voir avec la fonction.

Oui à une époque lointaine les logiciels voire la calculatrice n’existaient pas. Et on était reconnu dans sa fonction mathématique par une aisance naturelle avec les chiffres permettant de calculer rapidement et efficacement de tête.

Mais moi je suis une Y et maintenant il y a les Z aussi. Vous savez les générations qui révolutionnent un peu tout et qui sont super agaçantes? Et bien nous on nous a donné une calculatrice vite, très très vite. Et on sait qu’elle ne se trompe jamais. On nous a même donné Excel qui diminue l’erreur de saisie humaine. Et ça marche!

Alors désolé je ne calcule pas de tête et heureusement car il y aurait forcément des erreurs. L’erreur est humaine.

« Mais faire la paie ça te prend tout le mois?« 

Ah ça c’est une grande question. Souvent elle viendra de ton manager ou d’un membre de la direction qui essaie gentiment mais maladroitement de comprendre pourquoi tu es payé.

Il est tout à fait improbable pour un grand nombre de personnes qu’un salarié (et pire plusieurs) puisse consacrer entièrement son temps à faire de la paie. Le bulletin n’est émis qu’une fois par mois que diable!

Et pourtant… heureusement que l’on ne traite que la paie!

Alors oui si il n’y a que 5 bulletins à traiter dans l’entreprise, il est évident que le salarié ne va pas passer 151.67h à faire la paie.

Par contre un gestionnaire de paie gère en moyenne 300 bulletins (parfois plus parfois moins). Et il est important de comprendre ce que veut dire « faire la paie ».

Faire la paie c’est :

  • gérer les absences des salariés grâce à un logiciel de gestion des absences, des temps ou encore pour certains manuellement
  • suivre les IJSS s’il y a subrogation ou les déterminer pour calculer le maintien de salaire
  • contrôler les droits à maintien de salaire des salariés
  • récolter les variables de paie (primes, heures supplémentaires, bonus,…) et calculer leur valeur en paie
  • vérifier les cotisations sociales, le net imposable, le net à payer
  • mettre à jour le PAS (depuis 2019!)
  • envoyer la DSN
  • être en interaction avec les organismes sociaux mais aussi les salariés
  • accessoirement faire l’administration du personnel pour les petits services
  • et bien souvent du reporting!
  • (liste non exhaustive)
Le temps accordé à ces tâches varient ensuite en fonction de plusieurs facteurs :
  • le nombre de salariés
  • l’activité de l’entreprise : plus une entreprise a de variables de paie, plus le temps accordé à les traiter sera important (heures supplémentaires, travail d’équipes, …)
  • la performance des outils : un logiciel de paie qui calcule mal les cotisations par exemple devra constamment être repris manuellement. Un manque d’outils automatisés ralentit également la performance du GP.

« Tout le monde peut le faire… »

Bien sûr que tout le monde peut devenir gestionnaire de paie. Comme tout le monde peut devenir médecin. Mais ça ne s’invente pas non plus! Certains pensent qu’il suffit de faire 2 + 2 = 4. Et que franchement, tu passes beaucoup de temps à pas grand chose…

Il y a énormément d’éléments à connaître pour faire de la paie. Certains techniques comme les méthodes de décompte des absences ou encore le calcul de la Réduction Fillon ne s’inventent pas et d’autres juridique. Un gestionnaire de paie performant connaît le droit du travail et sait comment l’appliquer. Sinon lors de sa veille juridique il aura du mal à tout comprendre. Les articles sont très techniques.

Une bonne formation rendra performant toute personne souhaitant devenir gestionnaire de paie. Puis comme tout métier la pratique est importante! C’est en forgeant que l’on devient forgeron.

Autres articles

https://apprendre-la-paie.com/devenir-gestionnaire-paie-independant/

About the author

Guylaine Vidal
Formatrice, Gestionnaire de paie free-lance et créatrice d'Apprendre la Paie

Avec 9 ans d'expérience en Ressources Humaines, j'accompagne les professionnels de la paie dans leur évolution à travers la formation et le coaching.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *