Liliana GALLOT, ses débuts en tant que formatrice paie

Mis à jour le

Après un parcours de technicienne de paie puis de responsable paie, Liliana GALLOT nous raconte son parcours d’entrepreneuse dans cet article.

Bonjour Liliana, racontes nous ton parcours!

Après un Master en Ressources Humaines en octobre 2009, j’ai dû chercher du travail en pleine crise des subprimes. Malgré la période, j’avais réussi à décrocher des CDD mais ça ne se concrétisait pas en CDI. Alors une connaissance à moi m’avait dit d’essayer dans la paie car les débouchés sont beaucoup plus importants. Ayant une formation généraliste, j’ai quand même préféré de faire une spécialisation supplémentaire en passant par le titre de gestionnaire de paie du Ministère du travail.

Par la suite, j’ai travaillé progressivement en tant que gestionnaire de paie, superviseur et responsable de paie dans des structures différentes. J’ai eu énormément de chance d’avoir pu travailler sur des dossiers très différents, des projets variés (en production, en audit, en migration de logiciel de paie), et dans des contextes passionnants.  Durant cette période, j’ai grandi énormément du point de vu professionnel. Rien que d’avoir vu les 2 extrêmes dans une production de la paie (d’un côté n’avoir que 120 bulletins et les faire 1 par 1 et, d’un autre côté, avoir 6 000 bulletins pour 5 gestionnaires de paie à superviser), ça m’a permis d’élargir mes connaissances sur les différentes manières de travailler une paie.

A la fin de mon expérience avec le salariat, j’avais déjà compris que ce qui me passionnait vraiment c’était la transmission et le partage de connaissances et de voir comment ce travail de fond fait grandir les équipes.

Comment es tu devenue entrepreneur?

Je pense que j’ai toujours eu cet esprit d’entreprendre mais j’ai également eu beaucoup de frein dans ma tête durant des années : il fallait d’abord avoir des enfants, il fallait avoir un meilleur niveau de français, il fallait avoir plus d’expérience, il fallait payer d’abord sa maison etc. Tout ça c’est important mais avec le regard d’aujourd’hui, je sais qu’en réalité il me manquait ma propre confiance en moi-même. Par ailleurs, le déclic n’est pas venu de suite quand j’ai commencé l’aventure de l’entrepreneuriat. Il est venu progressivement après avoir commencé à écrire mon premier livre. Je me levais à 4h du matin pour pouvoir écrire tranquillement sans être dérangée par les enfants. Je me souviens, en me relisant après, j’ai été plutôt étonnée de moi-même. Je commençais enfin à comprendre qu’il y avait quelque chose à partager avec les autres et ce quelque chose était au-delà de ma personnalité, mon business, mes craintes et mes inspirations. Il s’agissait (et il s’agit toujours) de faire grandir un métier.

Je pense qu’en tant qu’entrepreneuse j’ai encore beaucoup à apprendre. Mais je crois dans les idées novatrices que j’apporte dans l’apprentissage et la gestion de la paie. Je crois également en ma capacité à transmettre ces idées et ces connaissances.

Quel est ton objectif?

Mon objectif principal est de démocratiser le domaine de la paie pour le rendre accessible à un plus grand public mais aussi de monter en compétence les futurs professionnels ou les professionnels actifs de la paie. Je ne vois pas cela comme une simple idée farfelue mais comme une vraie nécessité de faire grandir notre métier. Le rendre plus accessible alors qu’il est extrêmement technique est justement le signe d’une plus grande maîtrise de la matière en chacun de nous.

Que proposes-tu à tes clients?

J’ai fais le choix de mettre à disposition des clients des manuels d’auto apprentissage mais aussi  des formations en auto-apprentissages guidées accessibles en ligne 24heures sur 24 heures sur mon site Liliana Gallot Consulting. Imaginer l’apprentissage sans le lien direct avec le formateur est le moins qu’on puisse dire un travail conséquent où il faut faire beaucoup de choix. Décider de miser sur l’auto-apprentissage est un concept que je vais devoir valider durant les mois qui viennent.

Mais pour le moment, étant donné que je viens de démarrer, je prends le temps et le plaisir d’échanger avec mes clients.

Les sujets sur lesquels j’ai déjà travaillé sont l’anglais professionnel de la paie et la paie adaptée aux chefs d’entreprise. Le premier vise à ouvrir de nouveaux horizons aux professionnels déjà actifs. Le deuxième est destiné à une population clefs : les décisionnaires. Les chefs d’entreprise sont encore plus amenés aujourd’hui à prendre des décisions qui peuvent avoir des impacts importants dans la gestion de la masse salariale de leur entreprise.

Par ailleurs, dernièrement, j’ai lancé une initiative de micro-apprentissage de la paie via des stories sur mes comptes Liliana GALLOT Facebook et Instagram : #LaPaieEn365Jours

Quel est ton meilleur conseil pour un gestionnaire de paie?

Toujours rendre son travail visible et lisible. Cet exercice simple nous oblige à beaucoup d’autres choses derrière comme par exemple :

  • trouver des moyens efficace pour s’assurer rapidement de ses connaissances et de ce qui va être rendu visible ;
  • développer un sens encore plus important de l’organisation pour pouvoir structurer ce qu’on va montrer ;
  • apprendre à effectuer son travail simplement et rapidement à l’aide d’outils automatisés (et cela même s’il s’agit de sujets complexes) etc.

Cela rend le travail du gestionnaire de paie beaucoup plus confortable pour lui-même et pour les personnes qui collaborent avec lui. Par ailleurs, une personne qui gère de cette manière ses dossiers est généralement très vite repérée par la hiérarchie et sollicitée pour aller plus loin dans les missions qui lui sont confiée

Retrouvez les ouvrages de Liliana GALLOT sur Amazon

Et ses formations sur son site LilianaGallotConsulting

About the author

Guylaine Vidal
Formatrice, Gestionnaire de paie free-lance et créatrice d'Apprendre la Paie

Avec 9 ans d'expérience en Ressources Humaines, j'accompagne les professionnels de la paie dans leur évolution à travers la formation et le coaching.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *