Gérer les absences en paie

Mis à jour le

Toutes les absences doivent être inscrites sur le bulletin de paie même si il s’agit d’une absence rémunérée (ex : congés payés, jour férié). Cinq méthodes de calcul sont utilisées pour valoriser une absence.

Pour chaque absence le gestionnaire de paie devrait comparer les différentes méthodes et appliquer la plus favorable au salarié. Cependant il est très courant que les entreprises n’utilisent que les méthodes des heures moyennes et des heures réelles et que la jurisprudence préconise le décompte en heures réelles.

La méthode des heures moyennes

Ce calcul correspond à utiliser la mensualisation pour décompte. Autrement dit à multiplier le nombre d’heures d’absences par le taux horaire contractuel du salarié.

Exemple :

Un salarié travaillant 35h par semaine et dont la rémunération est de 2000€ brut par mois.

Son taux horaire est alors de 2000 / 151.67 = 13.19€. S’il s’absente 7h dans le mois nous lui déduirons alors 7h x 13.19€ = 92.33€

Le décompte en heures réelles

Le taux horaire doit être déterminé par rapport au nombre réel d’heures effectuées dans l’entreprise pour le mois considéré. Une fois que le gestionnaire de paie détient le taux horaire réel du mois il suffit de le multiplier par le nombre d’heures d’absences du salarié.

Exemple :

Notre même salarié travaillant 35h et rémunéré 2000€ brut par mois s’absente toujours 7h mais au mois de mars 2017 (23 jours ouvrés). Ce mois de mars correspond à 161h de travail (23 jours x 7h).

Le taux horaire réel de notre salarié est alors de 2000 / 161 = 12.42€. Donc s’il s’absente 7h nous déduirons 7h x 12.42€ = 86.94€.

La déduction en jours calendaires

Elle consiste à prendre la valeur d’une journée calendaire et de multiplier le nombre de jours d’absences.

Exemple :

Pour suivre le même salarié au mois de mars 2017 qui est donc absent une journée (pour 7h).

Une journée correspond donc à 2000€ / 31j = 64.51€

La méthode des jours ouvrables moyen

Elle équivaut aux même dispositions que la méthode des jours calendaires sauf que nous diviserons par le nombre de jours ouvrables moyen.

Exemple :

Notre salarié absent une journée en mars se verra déduire 2000€ / 26j = 76.92€

Pourquoi 26?

52 semaines x 6 jours ouvrables par semaine / 12 mois = 26

La méthode des jours ouvrés moyen

Toujours le même calcul mais en jours ouvrés.

Exemple :

La même absence en mars 2017 donnerait 2000€ / 21.67j = 92.29€

Pourquoi 21.67?

52 semaines x 5 jours ouvrés par semaine x 12 mois = 21.67

Formation

Apprendre la paie vous propose une formation 100% en ligne pour apprendre à maîtriser la maladie en paie.

Dans cette formation vous découvrirez notamment comment :

  • valoriser l’absence en paie
  • calculer et insérer une IJSS sur le bulletin de salaire
  • déterminer le maintien de salaire
  • intégrer la garantie sur le net à vos calculs

Découvrez la formation en vidéo :

Recevoir gratuitement le programme de la formation

Autres articles

https://apprendre-la-paie.com/les-ijss-maternite-paternite-adoption/

About the author

Guylaine Vidal
Formatrice, Gestionnaire de paie free-lance et créatrice d'Apprendre la Paie

Avec 9 ans d'expérience en Ressources Humaines, j'accompagne les professionnels de la paie dans leur évolution à travers la formation et le coaching.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *