2018 année blanche ou année grise?

Depuis le lancement du prélèvement à la source #PAS, le gouvernement a annoncé qu’il n’y aurait pas de double prélèvement de l’impôt en 2019. Depuis les médias annoncent l’année blanche pour 2018. Décryptons ensemble ce qu’il va concrètement se passer.

 

Pas de double prélèvement en 2019

Sur le bulletin de salaire de janvier 2019 le contribuable paiera l’impôt sur le revenu perçu en janvier 2019. En bref l’entreprise prélèvera automatiquement le montant de l’impôt dû à l’état grâce au taux communiqué par la DGFIP.

En 2018 les français ont payé l’impôt sur les revenus de 2017 puisque jusqu’à présent l’impôt était prélevé avec un an de décalage.

Alors qu’en est il pour les revenus perçus en 2018? Sachez que la déclaration annuelle des revenus reste d’actualité. Chaque année entre avril et juin il faudra continuer à remplir sa déclaration de revenus perçus pour l’année précédente. En 2019 il faudra donc déclarer les revenus de 2018. C’est pourquoi l’état a mis en place un crédit d’impôt appelé CIMR (crédit d’impôt de modernisation du recouvrement) qui permettra « d’annuler » le montant de l’impôt pour 2018. Une opération + / – qui permettra d’annuler l’impôt sur les revenus habituels des contribuables.

 

Des salariés paieront de l’impôt sur le revenus 2018

Le CIMR permet d’annuler les revenus non exceptionnels perçus en 2018. Reste à définir ce qu’est un revenu exceptionnel.

Sont considérés comme exceptionnels (liste non exhaustive) :

  • les indemnités de départ à la retraite
  • la participation ou l’intéressement perçu
  • les indemnités compensatrice de congés payés
  • les primes de toutes nature non comprise dans le contrat de travail
  • les indemnités de rupture du contrat de travail supérieures au montant légal ou conventionnel
  • les indemnités de clientèle, de changement de résidence ou de lieu de travail

 

Comment déclarer les revenus exceptionnels?

Le contribuable déclarera ses revenus exceptionnels lors de la déclaration annuelle des revenus. Le modèle de déclaration sera cependant différent des précédents. Il énumérera les principaux revenus exceptionnels pour aider le salarié lors de sa démarche. Le montant à indiqué sera le montant brut pour faciliter la déclaration. Mieux vaut tout de même s’y prendre en avance pour effectuer sa déclaration car certaines rubriques de paies peuvent susciter des questionnements.

 

Prélèvement de l’impôt sur les revenus exceptionnels de 2018

Si vous êtes redevable d’un impôt sur 2018 il vous faudra vous en acquitter en septembre 2019. Un échelonnement reste possible sur trois mois si la somme due est supérieure à 100€.

Cet impôt sera à verser directement au centre des impôts et se cumulera avec le prélèvement sur la fiche de Paie de septembre 2019. Autrement dit le mois de septembre peut s’annoncer élevé pour les salariés concernés.

 

Alors qu’en pensez-vous? 2018 sera t-elle une année blanche ou une année grise? J’attends vos réactions! 

 

Autres articles

Comprendre les tranches de salaires

Interview indépendant de la paie – Anita BARDY

L’avantage en nature logement

About the author

Guylaine Vidal
Formatrice, Gestionnaire de paie free-lance et créatrice d'Apprendre la Paie

Avec 9 ans d'expérience en Ressources Humaines, j'accompagne les professionnels de la paie dans leur évolution à travers la formation et le coaching.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *